'

Séance – Maux de tête.

Au fil des mois à venir, je vais publier quelques résumés de séances afin de mieux vous aider à comprendre comment il est possible de travailler en cabinet. Les textes s’adressent à la fois aux praticiens qu’aux patients. Afin de pouvoir être publiés, ces articles seront neutres de toute information relative au client ou au patient. Chaque séance est spécifique et doit être adaptée à la situation et au patient.

Aujourd’hui une séance d’introduction sur un sévère mal de tête d’une patiente, ce qui en réalité n’était pas le but de la visite initiale, mais a permis au patient de continuer la séance.
Elle me dit qu’elle ne pourrait probablement pas continuer la session. Je lui demande alors de fermer les yeux et de voir de quelle couleur son mal de tête ressemble. Elle me regarda comme si j’étais un idiot. En fait elle avait raison, pour un idiot, elle me paie trop pour le travail que je fais.
Finalement, elle hausse les épaules et ferme les jeux.

Après un certain temps; elle me dit qu’elle perçoit une image de couleur, et “cela semble être rouge brillant et orange”. Je lui demandai alors de se concentrer sur le son du souffle de sa réspiration, et à chaque fois qu’elle expire, elle évacue cette couleur hors de son système, hors de son corps. Je lui demande de continuer tant qu’elle ne voit pas “toute” la couleur projetée et étalée de l’autre côté de la pièce, comme si un tableau de cette couleur avait pris forme, accroché au mur. Cela prit quelques minutes avant qu’elle me confirme que le tableau était bien au mur, matérialisé.

Je lui demande ensuite d’imaginer un homme qui rentre dans la pièce, détache le tableau du mur, et d’ensuite d’entendre les pas de cette personne qui s’éloignent hors de la pièce.

En moins de cinq minutes elle quitta cet état hypnotique qu’elle avait spontanément créé, le mal de tête en moins.